L’Herbier et son Double — 2019

L’œuvre L’Herbier et son Double est ancrée dans l’Herbier Marie-Victorin de l’Université de Montréal et dans les Herbiers de l’Université Harvard. Le projet s’appuie également sur des paysages explorés par deux figures incontournables de la botanique, de l’écologie et de la littérature, indissociables de ces deux herbiers : Henry David Thoreau dans le cas des Herbiers de l’Université Harvard et le Frère Marie-Victorin (né Conrad Kirouac).

Diverses activités entourant les deux herbiers sont documentées et leur utilisation dans la recherche entourant la crise climatique sont discutées. En effet, les herbiers constituant des bases de données à long terme, ils peuvent notamment être employés pour la recherche liée au phénomène de la l’asynchronie phénologique, un décalage observé qui s’instaure peu à peu entre les stades de développement de différentes espèces composant un écosystème et qui provoquent toutes sortes de répercussions délétères.

L’œuvre L’Herbier et son Double repose sur des images cinématographiques — dont la plupart sont stéréoscopiques et en 360 degrés — ainsi que certains éléments modélisés proposant une expérience se voulant immersive et se déroulant virtuellement tantôt sur le terrain, tantôt dans le laboratoire, au cœur de discussions portant sur différents enjeux qui animent actuellement la recherche en botanique, notamment à travers des entretiens avec le biologiste, directeur des Herbiers et professeur à l’Université Harvard Charles C. Davis et le coordonnateur de l’Herbier Marie-Victorin et enseignant à l’Université de Montréal Geoffrey Hall.

Une première version en chantier de l’œuvre de réalité virtuelle L’Herbier et son Double, amorcée dans le contexte d’une résidence d’expérimentation à Sporobole, centre d’art actuel, au cours du printemps et de l’été 2018, a été présentée par Sporobole lors de l’exposition collective RV3/BétaLab0918, du 28 septembre au 20 octobre 2018.

The Herbarium and its Double — 2019

The virtual reality project The Herbarium and its Double is based on two major herbarium collections: the Marie-Victorin Herbarium of the Université de Montréal and the Harvard University Herbaria. The project also focuses on the ecosystems explored by two key figures in botany, ecology and literature, Henry David Thoreau, in the case of the Harvard University Herbaria, and Frère Marie-Victorin (born Conrad Kirouac).

Activities surrounding the two herbaria are documented and their use in research on the climate crisis is discussed. Since herbaria are long-term databases, they can be used for research related to the phenological responses of species (the timing of temperature sensitivity), revealing the gap that gradually appears between the stages of development of different species that make up an ecosystem and cause all kinds of detrimental effects.

The Herbarium and its Double is based on cinematographic images – most of which are stereoscopic and in 360 degrees – as well as computer-generated images proposing an immersive experience that takes place virtually either in the field or in the laboratory, at the heart of discussions on various issues that currently drive botanical research, notably through interviews with the evolutionary biologist, herbarium director and professor at Harvard University Charles C. Davis and the curator of the Marie-Victorin Herbarium and lecturer at the Université de Montréal Geoffrey Hall. In voice-over, Marie-Victorin and Henry David Thoreau report on the beauty that emanates from nature.

A version in the making of the work The Herbarium and its Double, initiated during a residency at Sporobole, Contemporary Art Centre, Sherbrooke, QC, in the spring and summer 2018, was presented by Sporobole as part of the group exhibition RV3/BétaLab0918, from September 28 to October 20, 2018.