Français

Geneviève Chevalier est artiste en arts médiatiques et visuels et commissaire indépendante. Elle détient depuis 2015 un doctorat en études et pratiques des arts de l’Université du Québec à Montréal, pour lequel elle a obtenu la bourse J.-A. Bombardier du CRSH. Dans le contexte d’un stage postdoctoral en muséologie et patrimoines à l’École multidisciplinaire de l’image de l’Université du Québec en Outaouais, financé par le FRQSC, de 2014 à 2017, elle s’est intéressée aux interventions d’artistes dans les collections muséales. En lien avec ces recherches, elle a codirigé en 2018 un numéro thématique sur la carte blanche dans les collections muséales de la revue Muséologies, les cahiers d’études supérieures, dans le cadre des activités du groupe de recherche CIÉ/CO (Collections et impératif évènementiel).

Tourné vers des enjeux d’ordre écologique, géographique et institutionnel, le travail de Geneviève Chevalier alterne entre l’installation reposant sur l’image vidéographique et photographique et l’exposition. Elle a été une artiste en résidence à Sporobole, centre en art contemporain en 2018, au Centre for Contemporary Arts de Glasgow en 2017, au Banff Centre et au Vermont Studio Centre. Son travail a été présenté à Optica centre d’art contemporain et au Musée régional de Rimouski en 2018, au Symposium international d’art contemporain de Baie-Saint-Paul en 2016, au Musée de Lachine en 2015, à La Chambre blanche dans le cadre de la Manif d’art 7 à Québec et à la Thames Art Gallery en Ontario en 2014. Elle a publié des articles et recensions dans Ciel Variable, Espace art actuel, Marges revue d’art contemporain, RACAR.

Elle a réalisé à titre de commissaire invitée l’exposition L’idée du territoire : une exploration des collections, au Centre d’exposition de l’Université de Montréal en 2018, Sur le terrain à Oslo8 contemporary photography, à Bâle, Suisse, en 2015 ainsi que l’exposition in situ Projet Stanstead ou comment traverser la frontière à la Galerie d’art Foreman de l’Université Bishop’s à Sherbrooke entre 2011 et 2012. Elle est chargée de cours à l’Université du Québec à Montréal et à l’Université de Sherbrooke et spécialiste pour le programme d’intégration des arts à l’architecture du ministère de la Culture et des Communications du Québec.

En 2019, elle travaille à la réalisation d’un projet de réalité virtuelle autour de l’Herbier Marie-Victorin de l’IRBV de l’Université de Montréal et de l’Herbier Gray de l’Université Harvard.

Née à Québec, elle vit et travaille à Eastman, Québec, Canada.

CV en PDF

English

Geneviève Chevalier is an artist in media and visual arts and an independent curator. She holds a PhD in Art Theory and Practice from the Université du Québec à Montréal, funded by the SSHCR J.-A. Bombardier Scholarship. As part of a postdoctoral fellowship (2014-2017) supported by the FRQSC, with the research group CIÉ/CO (The Convulsive Collections), she was guest co-editor of a thematic issue of the journal Muséologies, les cahiers d’études supérieures on artistic interventions in museum collections.

Focused on ecological and geographical issues, Geneviève Chevalier’s work manifests itself via video and photo-based installations and exhibitions that combine various elements, such as archives, documents, interviews and specimens. She was an artist in residence at Sporobole, Contemporary Art Centre in Sherbrooke, in 2018; at the Centre for Contemporary Arts, Glasgow, Scotland, in 2017; at the Banff Centre, Alberta and the Vermont Studio Centre. Her work was presented in 2018 at the Musée regional de Rimouski and Optica, Contemporary Art Centre, Montreal; at the Symposium international d’art contemporain de Baie-Saint-Paul in 2016; at the Musée de Lachine, Montreal, in 2015; at La Chambre Blanche, Quebec City, as part of the Manif d’art 7 and at the Thames Art Gallery, Chatham, Ontario, in 2014.

She guest curated the exhibition The Idea of Territory, an Exploration of the Collections, at the Centre d’exposition de l’Université de Montréal in 2018; the exhibition Fieldwork: Contemporary Canadian Photography at Oslo8 contemporary photography, Basel, Switzerland, in 2015; and the site-specific exhibition Stanstead Project or How to Cross the Border at the Foreman Art Gallery of Bishop’s University, Sherbrooke, between 2011 and 2012. She has published reviews and essays in Ciel Variable, Espace art actuel, Marges revue d’art contemporain, and RACAR. She is a lecturer at the School of Visual and Media Arts of the Université du Québec à Montréal and at the Department of Letters and Communications of the Université de Sherbrooke. She is also a Specialist for the Policy for the integration of the arts with the architecture of the ministère de la Culture et des Communication du Québec.

In 2019, she is working on a virtual reality project focusing on the Marie-Victorin Herbarium at University de Montréal and the Gray Herbarium at Harvard University.

Born in Quebec City, she now lives and works in Eastman, Quebec, Canada.

Resume in PDF